• Créer une alerte : comment ça marche ?

    Vous êtes intéressé par des opportunités d’emploi dans votre secteur professionnel et dans la sphère confessionnelle ? Créez une alerte sur le site [...]

  • Équilibrer vie familiale et vie professionnelle

    Entre les exigences de la vie professionnelle et l'attention que requiert la vie familiale, trouver le bon équilibre est un défi de chaque jour.

  • Une messe pour les candidats

    Chaque mois, les collaborateurs d’Ecclésia RH se retrouvent à l’église Saint-Louis-d’Antin pour prier pour les candidats aux offres d’emploi du [...]

 

Été 2017 (5/7) - Faire un bilan professionnel

Été 2017 (5/7) - Faire un bilan professionnel
Vous êtes en réorientation, vous recherchez un poste ou vous réfléchissez simplement au sens de votre vie professionnelle ? Le bilan professionnel peut vous accompagner dans ces démarches.

Qu’est-ce qu’un bilan professionnel ?
Le bilan professionnel est un outil pour définir son projet professionnel. Il permet d’évaluer vos capacités de façon approfondie et de tester votre motivation. Il va au-delà du simple bilan de compétences qui dresse un état des lieux des acquis issus de vos expériences professionnelles.

Comment ça se passe ?
Le bilan professionnel se déroule en trois étapes. Dans un premier temps, vous êtes invité à faire le bilan de l’ensemble de votre parcours. Ensuite, vous vous projetez vers le champ des possibles. Dans une troisième phase, vous finalisez votre projet en le confrontant au marché pour le rendre le plus réaliste possible. Ces étapes se déroulent sur une période longue au cours de rendez-vous avec un consultant. Le bilan professionnel demande un réel investissement de votre part pour que l’exercice puisse porter du fruit. Un bilan de compétences dure environ 21 heures dont 10 heures en présentiel et 11 heures de travail personnel. Ce temps investi permet au candidat d’identifier ses compétences liées à ses motivations afin de faire mûrir son projet professionnel.

 



À quel moment faut-il faire un bilan ?
Certaines périodes charnières sont plus favorables à un bilan professionnel. Après les 5-6 premières années d’expériences professionnelles, de nombreux jeunes se posent des questions sur leur orientation de vie. Pour d’autres, ce questionnement arrive vers la quarantaine. La cinquantaine est une période classique de remise en cause car ces personnes entrent dans la dernière partie de leur vie professionnelle et ne veulent pas se tromper. Mais le bilan peut également être fait en dehors de ces périodes de transition, à tout moment, selon ce que vous sentez nécessaire.

Combien ça coûte ?
On peut trouver tous les prix de bilan professionnel selon l’organisme qui le propose. Une association peut proposer un bilan gratuit tandis qu’il coutera en moyenne 2000 euros pour un organisme privé, pouvant aller jusqu’à 5 à 6000 euros. Le plus important est de trouver la bonne personne pour vous accompagner dans la durée. Il est conseillé de choisir un professionnel qui a un vrai parcours au sein de plusieurs entreprises et qui peut être recommandé par d’autres professionnels. Le choix de l’accompagnateur est capital car c’est l’orientation de votre vie qui dépend de ce temps de travail.

Comment financer un bilan professionnel ?
On constate aujourd’hui que 50% des personnes utilisent leurs propres ressources pour financer leur bilan professionnel. Les 50% restants bénéficient d’un financement d’entreprise. Si la société du salarié prend en charge le bilan professionnel, le candidat reste propriétaire du résultat : il est libre de le partager ou de le préserver.

Cet article est une adaptation de la chronique d’Ecclésia RH diffusée sur RCF le jeudi 22 septembre 2016

> Participez au prochain Bilan Professionnel par Ecclésia RH, du 24 au 30 septembre 2017

> Consultez les offres d’emploi (CDI-CDD) d’Ecclésia RH

> Mettez à jour votre compte et créez vos alertes sur le site Ecclésia RH