Le super pouvoir de l'improvisation

Le super pouvoir de l'improvisation
NOS SUPER POUVOIRS #2 - Poursuivons la découverte de nos supers pouvoirs, les trésors de notre humanité. Ils n’ont rien d’extraordinaire, ils sont au cœur de nos vies, mais trop souvent nous les oublions.

Il y a seulement quelques jours, une amie de la paroisse me tend un flyer à la fin de la messe dominicale ...sur un cours d’improvisation. Au-delà de l’étonnement sur la pertinence du lieu pour diffuser ce type d’invitation, je n’imaginais pas que nous allions chacun devenir « Docteur es improvisation » seulement huit jours après !

Improvisation dans la réorganisation de toute une équipe en télétravail. Improvisation dans le rôle de professeur des écoles. Improvisation dans l’aménagement d’une maison pour que chacun trouve sa place. Improvisation dans l’occupation d’enfants en bas-âge sept jours sur sept. Improvisation, improvisation & improvisation !

L'improvisation s'apprend
Ne jamais être pris de court, s'adapter à toutes les situations même les plus imprévisibles, répondre avec esprit aux questions les plus inattendues... Seul un (très) bon improvisateur s'en tirera avec panache ! Nous ne sommes pas tous Cyrano, mais l’improvisation s'apprend. Michèle Taïeb, formatrice, comédienne et auteur d'Improviser (Editions Eyrolles), nous dévoile ses méthodes :

  1. Un préalable incontournable : s'impliquer ! Concentration et implication sont les clefs de réussite de l’improvisation. Il ne s'agit pas de produire du vide, mais de transmettre un message.
  2. Définir le cœur du message à transmettre. Il est essentiel de définir clairement le message que l'on veut transmettre. À cette seule condition, on peut seulement ensuite libérer sa créativité.
  3. Se faire confiance. On reviendra sur ce super pouvoir ! Si faire confiance à quelqu’un est un choix, alors se faire confiance est également un choix. Posons ce choix, il est le préalable à tous les autres.

L'improvisation au service de l'innovation
L’improvisation fait la part belle à l’individualité, sa liberté, sa créativité, son inventivité… au service de l’innovation. Beaucoup d’organisations en quête de réactivité déploient d’importants efforts pour s’assurer que leurs collaborateurs… n’improvisent pas !

Marc Prunier, professeur en management des systèmes d'information à Grenoble École de Management, établit un parallèle intéressant entre un orchestre symphonique, très normé à l’image de nos grandes organisations, et un jazz band, petite formation agile qui laisse libre court à l’inspiration du moment grâce à l’improvisation.

Hier nous étions un orchestre philarmonique mais depuis une semaine nous sommes tous dans un jazz band. Laissons-nous porter par la musique, ne cherchons pas à résister ! La musique emporte tout, toujours…

Bon courage et bonne improvisation,

 

Gabriel Bardinet, Directeur adjoint

 

#Impro&Co
#SupersPouvoirs
#OnSeReinvente