Vos questions fréquentes

Réussir ses recrutements en institution chrétienne: quatre questions à Caroline de La Selle, Consultante en recrutement chez Ecclésia RH

Dans les recrutements, Ecclésia RH privilégie-t-il la dimension chrétienne des candidats par rapport à leurs compétences ?

Caroline de La Selle – Nos recrutements s’appuient sur le triptyque : compétences, valeurs, personnalité. Ces trois dimensions sont recherchées simultanément chez les candidats. Un chrétien « par état » doit chercher à développer ces trois dimensions. Sur le plan des valeurs, nous cherchons des personnes solides dans leurs convictions, tout en étant ouvertes à l’altérité.

Les institutions chrétiennes doivent-elles recruter en priorité des chrétiens ?

Caroline de La Selle – Les institutions chrétiennes sont des entreprises de tendance. À ce titre, recruter des chrétiens sur des postes de direction est légitime et souhaitable car le responsable porte le charisme de l’oeuvre. Cela dit, il est bon de rappeler que le Christ lors de sa venue sur terre était le seul chrétien… L’un de ses « enjeux » a consisté à créer une communauté chrétienne. À l’image du Christ ne devons-nous pas faire des choix d’animation d’équipes qui favorisent, dans nos organisations, la rencontre du Christ Sauveur ? Sur ce plan, le travail reste immense. Il y a là un véritable enjeu de rayonnement.

Un recrutement, cela coûte cher ?

Caroline de La Selle – Un recrutement coûte cher surtout lorsqu’il échoue, suite à de mauvais choix méthodologiques et par manque de candidats de valeur. Cela étant, le coût d’un recrutement est à rapporter à la masse salariale de la personne recrutée. Ainsi un salarié au Smic coûte à son employeur  100 000 € pour 5 ans de collaboration, un poste à responsabilité plus de 350 000 € (charges patronales incluses). Au regard de ces sommes, une prestation d’aide au recrutement reste minime. Investir dans un recrutement permet normalement de le sécuriser et contribue à donner une image positive de l'institution.

Quelles sont les spécificités d’Ecclésia RH ?

Caroline de La Selle – Les études de satisfaction que nous conduisons auprès de nos clients et candidats montrent que nous avons une vraie différence qualitative. Ainsi chaque candidat reçoit une réponse et dispose de services gratuits dans son espace personnel. Les candidats adhèrent à notre charte de confiance, et notre méthodologie apporte du professionnalisme à l’ensemble des acteurs du processus de recrutement.