CONFINEMENT : Ecclésia RH reste mobilisé à vos côtés

CONFINEMENT : Ecclésia RH reste mobilisé à vos côtés
Pendant le confinement, l’activité de chacun est bouleversée, mais ne s’interrompt pas !
Ecclésia RH est mobilisé pour maintenir son activité de recrutement au service des institutions chrétiennes. Point d’information sur le dispositif en place, en réponse à vos questions.

1/ Les recrutements en cours sont-ils suspendus ?

Aucun recrutement en cours n’est suspendu : tous sont maintenus, sans exception. Depuis le début du confinement, plusieurs nouvelles missions de recrutement ont d’ailleurs été confiées à Ecclésia RH, et publiées sur notre site.

L’activité de recrutement s’étend sur plusieurs semaines, habituellement autour d’un mois et demie, et peut être largement adaptée aux contraintes du confinement. Nous vous recommandons donc vivement de postuler en ligne sur le site Ecclésia RH : vos candidatures seront examinées avec le sérieux habituel. Les besoins en compétences des institutions chrétiennes restent toujours d’actualité !

En revanche, plusieurs recrutements se trouvent légèrement rallongés si jamais ils ont commencé avant le confinement. La rencontre effective avec l’institution, ou encore la prise de fonction, se trouvent malheureusement repoussées dans l’attente de la fin de la période de quarantaine.

2/ Comment se passent les entretiens ?

Les entretiens avec les candidats durant la période de confinement se font par téléphone et dans la mesure du possible, par visioconférence, avec des solutions gratuites de type Skype ou Teams.

Par ailleurs, comme lors d’un recrutement classique, l’échange avec Ecclésia RH repose en grande partie sur des outils numériques qui permettent d’avancer significativement, tout en restant à distance : jobboard en ligne, échange de documents au format PDF (CV, lettre de motivation, diplômes, dossier de candidature, etc.), tests informatisés. L’essentiel du travail de qualification et de sélection des candidats par les consultants d’Ecclésia RH est donc préservé et se poursuit comme en temps normal.

3/ Comment vont se passer les rencontres avec les employeurs ?

Les entretiens avec les institutions chrétiennes peuvent également se faire par visioconférence. Cela permet d’avancer avec des candidats à l'occasion d'un premier échange qui s'effectue à distance.

Rien ne remplace évidemment une rencontre physique. Par conséquent, dans la grande majorité des cas, toute rencontre avec l’employeur pour un rendez-vous de jury, de prise de connaissance ou d’approfondissement d’une candidature est a priori décalée à plus tard, et sera généralement planifiée à l’issue de la période de confinement.

Cependant, il est à noter que pour les pouvoirs publics, l'entretien d’embauche fait partie des cas autorisant un déplacement. Par conséquent, si la situation se présente, vous devez préparer une attestation de déplacement dérogatoire en cochant la première case, et vous munir de tout élément permettant de justifier cet entretien d’embauche (offre d'emploi, échanges de mails, etc.) en prévision d'un éventuel contrôle.

Ecclésia RH invite toujours ses clients à privilégier d’abord les entretiens en visioconférence, et si cela est nécessaire, à ne planifier des entretiens physiques qu'avec un nombre réduit de candidats, tout en appliquant scrupuleusement les gestes barrières et la distanciation sociale.

4/ Peut-on signer un contrat de travail à distance ?

Il est possible de formuler une promesse d’embauche ou d’adresser un contrat de travail à distance, par mail ou par courrier postal. C’est le cas lorsqu’une institution a fait son choix pour l’embauche d’un candidat qui lui convient, notamment sur la base d’entretiens qui auraient pu avoir lieu avant le début du confinement, voire d’entretiens à distance qui ont été concluants.

Vous êtes en droit de demander ce type de document et d’engagement, en complément d’une promesse orale. À l’inverse, sans ce type de formalisation écrite, il n’y a pas d’engagement pris entre l’employeur et le candidat.

5/ Peut-on optimiser sa recherche d’emploi en période de confinement ?

La recherche d’emploi commence par une bonne préparation. Par conséquent, le temps de confinement peut en effet servir à mettre à jour ses outils de recherche : CV, lettre de motivation, profils en ligne sur les plateformes telles que LinkedIn, mais aussi sur le jobboard d’Ecclésia RH.

Surtout, le confinement peut être mis à profit pour s’interroger sur son activité, et sur le type de changement que l’on cherche. Changer de métier ? Changer d’employeur ? Changer de région ? Le projet est-il strictement lié à un contexte professionnel précis, ou bien provient-il de questions plus profondes ? Veut-on évoluer, se reconvertir, mais vers quoi ? Nous proposons des bilans professionnels et Rendez-vous de carrières en visioconférence, à découvrir sur notre site.

Les institutions chrétiennes sont intéressées par les profils qui souhaitent mettre leurs compétences professionnelles au service de la Bonne Nouvelle. Ainsi, vouloir bifurquer et rejoindre le secteur associatif confessionnel est parfaitement légitime : vous pouvez consulter les offres en ligne sur le site d’Ecclésia RH pour découvrir quels types de fonctions sont à pourvoir régulièrement dans ce secteur, et vous préparer à y postuler dès que l’occasion se présentera.