• L'entreprise libérée, faut-il y croire ?

    Faut-il libérer l'entreprise ? Depuis quelques années, le concept d'entreprise libérée fait parler de lui. Responsabilisation des collaborateurs, [...]

  • Claire Amitié recrute

    L'association Claire amitié, accueille, accompagne et forme des jeunes femmes en difficulté dans le monde entier depuis plus de 70 ans. Aujourd'hui, [...]

  • Travailler au féminin

    La vie familiale est souvent une priorité pour les femmes, ce qui peut fragiliser leur insertion professionnelle. Ecclésia RH leur propose un [...]

 

Équilibrer vie familiale et vie professionnelle

Équilibrer vie familiale et vie professionnelle
Entre les exigences de la vie professionnelle et l'attention que requiert la vie familiale, trouver le bon équilibre est un défi de chaque jour.

Une grande diversité de situations
Du couple de commerçants qui travaillent ensemble toute la journée et qui ont besoin d’un espace chacun de leur côté, à celui dont le conjoint marin part en bateau durant 6 mois tandis que l’épouse reste à la maison, en passant par le couple dont l’un est avocat et travaille tous les soirs jusqu’à 21h avec deux nocturnes dans la semaine jusqu’à 1h du matin, on remarque une grande diversité de situations face à cette question de l’équilibre de vie.

Viser l’épanouissement
Le travail est avant tout un lieu d’épanouissement personnel et collectif. Les compétences personnelles sont développées en même temps qu’elles contribuent à la croissance de l’organisation. L’Eglise catholique encourage à vivre cette double exigence dans le compendium de la doctrine sociale « Grâce au travail, l'homme gouverne le monde avec Dieu ; avec lui il en est seigneur, et il accomplit de bonnes choses pour lui-même et pour les autres. » (265). L’homme est reconnu par son travail comme « participant de la sagesse divine ». Ses talents, ses désirs, sa volonté, favorisent le bien commun.



La joie de la vie familiale
Par conséquent, si le travail est une condition essentielle pour subvenir aux besoins de la famille, il doit cependant laisser suffisamment de temps libre pour la prospérité de la vie familiale. La présence et l’attention partagées avec le conjoint, les enfants et les proches sont le fondement d’une vie familiale équilibrée. Cette stabilité aura des répercussions positives dans la vie professionnelle également. La diversité des situations nous montre que trouver la juste mesure entre la vie professionnelle et la vie familiale est une question à se poser sans cesse.



La créativité au service de l’équilibre
L’harmonie entre le travail et la vie familiale est possible. Seul ou en couple, avec ou sans enfants, il n’existe pas une bonne réponse à cette question. La solution se trouve dans le discernement régulier face à chaque situation. Pour atteindre cet équilibre de vie, il est nécessaire de prendre un temps avec les personnes concernées et d’étudier les choix possibles pour favoriser la relation dans la durée. Il faudra parfois renoncer à des opportunités professionnelles ou réordonner l’agenda familial pour que les moments de qualité soient préservés. Il existe cependant de plus en plus de possibilités : le temps partiel, le congé parental, le télétravail, l’année sabbatique et bien d’autres encore. C’est en réalité l’inventivité qui fait la différence. Tout est possible. Il suffit simplement de se donner collectivement les moyens pour discerner et choisir librement la situation qui permettra à tous une vie familiale et professionnelle épanouies.

Nos ateliers pour aller plus loin
> Reprendre un emploi au féminin
 






 

Mots-clés associés :